Nettoyer sa toiture, nettoyage de la mousse et de l’ardoise

Tout comme votre salon, votre terrasse et votre jardin, la toiture a besoin d’entretien. Cela l’empêche de s’abîmer rapidement et de repousser la colonisation des végétaux, plus particulièrement la mousse. Celle-ci affectionne les toits en matière naturelle comme l’ardoise et les tuiles en terre cuite. Voici quelques techniques simplistes pour en venir à bout.

 

Comment nettoyer sa toiture ?

Pour nettoyer sa toiture, il faut s’équiper du matériel nécessaire. Les impératifs sont l’eau (avec un seau ou le tuyau d’arrosage), l’échelle, la brosse chiendent, un sécateur, une combinaison, des gants et des chaussures antidérapantes. En plus des équipements, il y a les produits à appliquer sur votre toit.

Ce sont, en général, de l’algicide, du fongicide ou du produit anti-mousse et un produit hydrofuge. Quand tout est réuni, vous pouvez maintenant monter sur le toit. Cette opération ne peut s’effectuer par une personne seule. La présence d’une autre personne est requise en cas d’accident.

 

Astuces pour le nettoyage de la mousse

Si la végétation est déjà épaisse sur votre toiture, vous devez d’abord les couper avec le sécateur. Ensuite, deux options s’offrent à vous pour en finir avec les mousses. La première, la meilleure solution, est de pulvériser du produit anti-mousse (fongicide ou algicide) sur toute la surface du toit.

Attendez quelques minutes ou heures avant d’enlever les mousses décollées par l’eau et la brosse. Le temps de pause est toujours mentionné sur le produit. La deuxième consiste à brosser chaque coin et recoin du toit à l’aide de la brosse dure. L’eau les pousse vers les gouttières. Ces dernières devraient également être nettoyées par la suite.

 

Conseils particuliers pour l’entretien de l’ardoise

Pour la toiture en ardoise, tout comme les tuiles, béton, bois, bardeaux et pierre, l’entretien doit s’effectuer fréquemment. Vous devez consacrer du temps une fois tous les 3 mois au plus tard pour la contrôler. Elle devrait être dépoussiérée à ce moment-là. Prenez le temps d’enlever les feuilles mortes.

Vérifiez aussi l’état de chaque tuile. Les cassées devraient être impérativement changées afin d’éviter l’infiltration des eaux de pluie. N’oubliez pas, non plus, le démoussage une fois par an.

 

Demande de devis